Le LOUP

Le LOUP

D'un parcours avoisinant les 50 km dont 35 km en 1ère

catégorie, ce fleuve côtier prend sa source à 1 240 m

d'altitude sur la commune d' ANDON, au pied du massif

de l' AUDIBERGUE, et en traversant 11 communes, rejoint

les bords de la Méditérrannée dans la commune de

VILLENEUVE LOUBET, avec un bassin versant d'une

superficie de 283 Km.

 

Ayant peu d'affluents, il bénéficie pourtant des résurgences

karstiques des plateaux, véritables gruyères, tels que

CAUSSOLS, CALERN, CAVILLORE, où de nombreux avens

parfois très profonds attirent les spéléologues de la région.

 

Ses eaux captées près de sa source, par un système

d'aqueducs et de tunnels, se retrouvent dans le canal

du Foulon, alimentant ainsi plusieurs localités.

 

Jusqu'à PONT du LOUP, son cours est essentiellement celui

d'un torrent, avec une pente moyenne de près de 4%,

traversant des gorges encaissées, abritant une population

de truites "fario" vivant dans un contexte de montagne avec

parfois de la neige en mars à l'ouverture et de l'eau froide

tout au long de la saison.

 

Ses gorges, célèbres, attirent de nombreux touristes, avec

en point d'orgue le site du saut du LOUP, la cascade de

COURMES , sans oublier, même si elle est cachée, la chapelle

Saint ARNOUX (lieu de retraite du grand père

de Charlemagne).

 

Ses crues peuvent être très importantes, comme on

a pu le constater lors des mois de Novembre 2010 et 2011,

sans parler des périodes antérieures, comme le montre les

photos ci-dessous. (Cliquez ICI pour des asperges) Sa lame d'eau de près de 500 millimètres

annuellement est supérieure à la moyenne d'ensemble de la

France, tous bassins confondus.

 

En aval de PONT du LOUP, il prend une allure fluviale dont la

pente moyenne n'excède pas 1%, avec une partie en 1ère

catégorie jusqu'au barrage du Lauron abritant de belles

truites "fario" d'une maille supérieure à la partie haute

du loup.

 

Après le barrage du Lauron, nous entrons en 2ème catégorie,

domaine des truites Arc en Ciel que nous déversons

régulièrement chaque année ( voir notre calendrier dans la

rubrique gestion piscicole ), mais aussi avec quelques

chevesnes vers la fin du parcours, les mulets qui remontent

de méditérrannée jusqu'à VILLENEUVE LOUBET, ainsi que

de nombreux vairons et quelques blageons. Quant à l'anguille,

elle peuple le loup en quantités importantes arrivant presque

jusqu'à Pont du LOUP.

 

De nombreux parcours de pêche jalonnent cette 2ème

catégorie, en particulier en aval immédiat du barrage du

Lauron, vers la base des canoës de la COLLE sur LOUP et en

amont du pont du village de VILLENEUVE LOUBET

 

En résumé, le LOUP est un magnifique cours d'eau d'une

qualité d'eau reconnue comme une des meilleures du

département, et un environnement qui justifie d' avoir son

appareil photo en sortie pêche ou en randonnée le long de

ses rives.

 

crue-nov-2010-1-1.jpg

 

crue-nov-2010-2.jpg

×